livre

Ça a commencé comme ça de Angéla Morelli

29

Date de sortie : 12 octobre 2016

Éditeur : Harlequin

Collection : &H

Nombre de pages : 360 p


Résumé :

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles. Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu.

Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto.


Mon avis :

Cette histoire à tous les ingrédients qui font que d’habitude j’aime un livre, pourtant malgré toute ma bonne volonté, je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture.

En effet, on a une histoire qui à la base me paraissait intéressante puisqu’on y suit Flore, une jeune femme courageuse (comme je les aime), qui élève sa petite fille toute seule, qui s’occupe de son père qui ne s’est pas remis de la mort de sa femme, et qui accumule les petits boulots pour payer les factures qui s’entassent sur son bureau et réparer sa maison qui tombe en ruine. Flore a mis sa vie de femme de côté pendant des années, et c’est en rencontrant le beau-mystérieux-tatoué-et-qui-porte-des-tee-shirts-moulants alias Corto, que son cœur se remet à battre la chamade.

Comme je vous disais, avec tout ça j’aurais dû être accrochée à ma lecture, mais j’ai trouvé ça très plat. Il ne se passe pas grand-chose. On alterne les scènes de Flore qui prépare ses confitures pendant la canicule, Flore qui discute avec sa meilleure amie, Flore qui se pose des questions sur son père et sa mère décédée, et ainsi de suite… Franchement un peu répétitif et trop de longueurs.

Et puis, soyons honnête la relation entre Flore et Corto n’est pas palpitante. Tout le mystère autour de Corto et, son comportement avec Flore est éclairci à la fin, et je trouve la raison franchement peu crédible et déjà (trop) vu…

En conclusion, je dirais que c’est un roman feel good pour lequel j’avais sûrement trop d’attente, mais qui plaira aux amatrices du genre. Je conseillerais de le lire en plein été, au bord de la plage, afin de se laisser emporter complètement.

Publicités

Un commentaire sur “Ça a commencé comme ça de Angéla Morelli

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s