livre

La Délicatesse du Homard de Laure Manel

28

Date de sortie : 18 mai 2017

Éditeur : Michel Lafon

Nombre de pages : 334 p


Résumé :

Elle est partie aussi loin qu’elle a pu, pour rejoindre le début du bout du monde… et venir s’échouer au pied d’un rocher face à la mer d’Iroise.

Elle dit s’appeler Elsa. Elle ne veut pas qu’on lui pose de questions. Qui est-elle ? Que cache-t-elle ?

Et lui, que cache sa rudesse ? Lui qui l’accueille sans même savoir pourquoi…

Un roman à deux voix. Deux voix qui se racontent, et se taisent. Deux voix qui laissent place aux pas des chevaux, au vent qui plie les herbes sur la dune, au ressac sur le rivage et aux souvenirs échoués sur le sable.


Mon avis :

Quel bon moment j’ai passé avec ce livre ! En me lançant je pensais qu’il allait me plaire, je le sentais, mais pas à ce point.

L’histoire débute avec la rencontre d’Elsa et François. Il l’aperçoit sur la plage, elle est mal en point. Il décide de la sauver et l’emmène chez lui. Après un peu de repos, Elsa reprend conscience, quelques bribes lui reviennent en tête, elle est complètement perdue, détruite. Malgré qu’elle soit une parfaite inconnue, François n’est pas contre le fait qu’elle reste chez lui. A partir de là une cohabitation peu commune va se mettre en place.

D’un côté on a François, un trentenaire un peu bourru de prime abord, il s’occupe d’un centre équestre. Il vit dans la solitude, par choix. Il n’a pas été épargné dans le passé, et ça a laissé des traces, qui dictent encore son présent.

De l’autre côté, il y a Elsa. On ne sait rien d’elle. Seulement qu’elle a tout quitté, famille, travail, amis. Elle est complètement fermée et bouleversée par tout ce qui lui est arrivé au cours de sa vie. Elle a besoin d’un nouveau départ.

Tout au long du livre, on assiste à l’évolution de ces deux êtres blessés par la vie. Ils s’aident mutuellement et réapprennent à vivre. François sort de sa solitude, sa carapace se fend et il se redécouvre une sensibilité et une compassion trop longtemps enfouies. Elsa, petit à petit, baisse ses barrières et brise le mystère qui l’entoure en dévoilant ses souvenirs douloureux. Un long travail qui va la forcer à affronter ses démons, qui va la pousser à se dépasser, s’affranchir de son passé pour pouvoir envisager un futur.

Une histoire qui traite des drames familiaux et des secrets de familles et leurs conséquences. Qui montre à quel point cela peut être destructeur. Une histoire où deux êtres se rencontrent et se réparent.

J’ai beaucoup aimé le rythme du livre, un rythme lent mais nécessaire. Tout se fait étape par étape et ça rend l’histoire naturelle et réaliste.

J’ai découvert la jolie plume de Laure Manel, sans fioritures, nette et tout en simplicité. Un style apaisant. Un vrai bonheur.

En conclusion, j’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre, qui nous emmène tout droit dans des paysages de Bretagne. Une lecture prenante. On se laisse facilement embraquer dans cette histoire dont les deux personnages sont attendrissants. Un roman tout en sensibilité, qui fait du bien. Et une auteure que j’ai hâte de retrouver dans une prochaine lecture !

Publicités

2 commentaires sur “La Délicatesse du Homard de Laure Manel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s