livre

Second Souffle – tome 1 : Les Amours d’Emmett de Mathew Ortiz

29

Date de sortie : 15 Février 2017

Éditeur : Sidh Press

Nombre de pages : 210


Résumé :

Tatesville est une petite bourgade calme à l’est d’Atlanta. C’est là que vivent Emmett Gaither et sa grande famille. Il nage dans le bonheur. Même si être le seul gay de son entourage n’est pas facile, sa famille le soutient et l’aime. Mais jamais, il n’aurait pu imaginer que sa vie bien rangée allait être bouleversée par un nouvel arrivant en ville. Ce blond sexy fait bouillir Emmett, mais un redneck n’a aucune chance auprès d’un banquier, si ? Alex King, lui, a toujours vécu une vie de bohème. La vie trépidante d’Atlanta ne lui plait plus. Il part donc pour Tatesville, même s’il pense ne jamais pouvoir trouver l’homme de sa vie dans un trou pareil. Imaginez alors sa surprise quand une de ses clientes à la banque essaie de le caser avec son fils ! Est-il rentré dans une dimension parallèle ?


Mon avis :

Je n’aime pas dire du mal d’un livre, donc je vais faire vite.

En lisant le résumé je me suis dit que l’histoire était intéressante, je le pense toujours mais elle est tellement mal exploitée.

Le problème de ce livre, c’est qu’il est court donc tout s’enchaine trop rapidement. Du coup, j’ai trouvé que ça manquait de profondeur. Les personnages ont du potentiel, mais ne sont pas assez creusés, à mon humble avis. C’est tellement dommage…

Autre chose qui m’a dérangé c’est que j’ai trouvé l’ensemble cliché, voire « surjoué » (je ne pense pas que ça se dise pour un livre, mais c’est mon ressenti). Et tous les personnages y ont droit ! Même si le pompon revient à la mère d’Emmett. Mon dieu qu’elle m’a énervé… Même si les personnages sont sympathiques et plutôt attachants, leur comportement n’est pas crédible une seconde. En fait, tout est un peu décousu, pas du tout naturel, voire caricatural.

Quand ont réfléchi à l’histoire dans son global on se rend compte qu’en un peu plus de 200 pages et bien il ne se passe malheureusement pas grand-chose.

Et puis, l’épilogue… pour moi ce n’est pas un épilogue, il ne concerne même pas Emmett et Alex, c’est carrément une ouverture sur le prochain tome, et un prochain personnage. Bref.

En conclusion, c’est une lecture que je ne recommande pas à celles et ceux qui ont déjà lu quelques m/m, parce qu’il y a beaucoup mieux. Pour les autres vous pouvez peut-être essayer, ne serait-ce parce qu’il se lit rapidement et qu’il est vraiment sans prise de tête.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s