livre

Cocky Bastard de Penelope Ward et Vi Keeland

28

Date de sortie : 2 mars 2017

Éditeur : Hugo Roman

Collection : New Romance

Nombre de pages : 360


Résumé :

Chance et Aubrey vont se rencontrer au fin fond du Nebraska. Ils se dirigent tous deux vers la Californie et sont à un tournant de leur vie. Le destin va faire en sorte qu’ils fassent route ensemble.

Chance est frimeur, charmeur, amusant. Aubrey est sérieuse et sort d’une déception amoureuse. Et même si ce n’est pas son type d’homme, il est plutôt irrésistible.

Leur histoire paraît toute tracée mais Chance n’a pas tout dit et, la fin du voyage n’est pas forcément ce qu’Aubrey avait prévu. Peut-être qu’ils auront une autre chance…


Mon avis :

Si je dois être honnête, pour moi ce fut une lecture en demi-teinte. Un début à la hauteur de mes attentes, puis une suite un peu décevante.

Au début de l’histoire, on rencontre Aubrey, qui est avocate, elle vient de tout plaquer, travail et petit ami, pour partir vivre en Californie et recommencer sa vie. Lors de l’un de ces arrêts, elle rencontre Chance, lui aussi se dirige vers la Californie, mais on ne sait pas pourquoi. Leurs premiers échanges ne vont pas se faire dans la dentelle. Ils sont à l’opposé l’un de l’autre. Avant de reprendre la route, la moto de Chance tombe en panne, et Aubrey à une roue crevée (Coïncidences, hasard, destin ? Bref). Chance propose à Aubrey de réparer sa roue mais en échange elle doit le déposer en Californie. Après quelques secondes de réflexion elle accepte et à partir de là, leurs destins vont se sceller.

Comme je l’ai dit quelques lignes plus haut, le début est vraiment sympa. C’est bourré d’humour. Les deux ont des caractères tellement opposés qu’ils n’arrêtent pas de se balancer des vannes. Et puis il y a le côté road trip qui apporte vraiment un plus. Sans compter sur la chèvre, j’ai adoré cette idée d’inclure un animal et pas des moindres dans l’histoire, en plus avec ses spécificités, par moment c’était franchement tordant.

Sauf que tout ne reste pas tout beau tout rose. On se doute que Chance cache quelque chose, et puis un jour il disparait. Je vous laisse deviner tout ce que ça peut entrainer. Après un bond dans le temps de deux ans, les choses ont changé et le ton du livre devient plus sérieux.

Quand je lis du New adult j’ai toujours peur de tomber sur une histoire clichée. Et là, malheureusement c’est le cas. L’histoire du couple qui prend tout de suite, mais l’un des deux cache quelque chose qui va tout détruire, et puis il va essayer de la reconquérir en s’écrasant à ses pieds et en se pliant à sa volonté… Parfois les clichés ne me dérangent pas, mais ici ça ne prend pas. Tout est tellement couru d’avance et les personnages tellement stéréotypés…

J’ai également quelques réserves sur le style des auteures. J’avais déjà lu du Penelope Ward et je n’avais pas spécialement apprécié et là je redirai les mêmes choses, un style trop cru et trop familier, parfois même vulgaire, des « je mouille » par ci, « ma culotte est trempée » par-là etc… j’en passe et des meilleures, c’est franchement pas ma tasse de thé.

En conclusion, c’est une lecture très légère, et bourrée de clichés et de passages peu crédibles, qui ne ravira que les très très très grandes amatrices de romance érotique.

Dites-moi si vous pensez comme moi ou non ? Réagissez en commentaire, ne vous gênez pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s