livre

L’Effet Papillon – tome 1 : Galilée de Lily Haime

11

Date de sortie : 13 Février 2015

Format : Broché ou Epub

Éditeur : Mxm Bookmark

Genre : Young Adult / M/M

Nombre de pages : 384 p

Prix : 4,99€ (ebook) 20€ (broché)


Résumé :

« Je laisse toujours une fenêtre ouverte. Pour ne pas étouffer, pour pouvoir fuir… » Alexandre vit dans l’ombre d’un père tyrannique, homophobe, violent et alcoolique. Quand il referme la porte de chez lui, il sait que tout peut basculer. Au milieu d’une famille défaillante, bancale, au trouble secret, Alexandre mène une vie imparfaite, parfois douloureuse. Pourtant, il ne se résigne pas, jamais, luttant silencieusement pour ses propres rêves. Humbles et simples, mais ce sont les siens. Un jour, il percute Jamie. Et dans le regard d’or du jeune homme, Alexandre voit ressurgir l’ombre d’un souvenir d’enfance. Un battement d’ailes. Comme un combat contre lui-même, contre ses craintes, contre ses peurs… Un effet papillon. Comme l’amour. « Je laisse toujours une fenêtre ouverte. Pour pouvoir m’enfuir, pour te voir venir vers moi… »


Mon Avis :

C’est la première fois que je me laisse tenter par un young adult sur le thème de l’homosexualité et l’homophobie, et je dois dire que je n’ai pas été déçue. Ce livre a aussi été l’occasion de découvrir la plume de Lily Haime que j’ai vraiment apprécié, tant par sa fluidité que par sa simplicité. Elle a l’art de choisir des mots justes mais beaux. Des mots qui m’ont touché.

L’histoire est racontée du point de vue d’Alexandre, un adolescent qui bien qu’il donne l’impression que tout va bien dans sa vie, qui est entouré par ses amis, sa famille, doué dans ses études comme en sport, n’est en fait qu’une façade. C’est en réalité un jeune homme qui est maltraité par un père violent, alcoolique et homophobe, et dont la mère vit dans la peur et ferme les yeux sur la situation. D’ailleurs dès le début, la scène dans le prologue m’a tout de suite touchée, on comprend que ce petit garçon de cinq ans va avoir une vie difficile, et ça ne rate pas.

Heureusement, Alexandre est entouré par une bande d’amis solide, dont Hugo son meilleur ami. Et puis il y a aussi le tennis qui lui permet d’avoir une échappatoire. C’est en allant à un entrainement qu’il fait la rencontre de Jamie, lycéen fraichement arrivé de Paris. Dès le premier regard les deux adolescents sont attirés l’un par l’autre. Cependant, ça ne va pas être facile, loin de là. Jamie va venir bouleverser la vie d’Alexandre. Ayant vécu toute sa vie avec un père qui n’a cessé de lui rabâcher que « son fils n’est pas un pédé », un père qui lui dicte sa vie et l’empêche d’être lui-même, Alexandre va devoir surmonter la peur que lui inspire son père, et mettre du temps à accepter le fait qu’il soit attiré par Jamie. La relation entre nos deux protagonistes s’installe doucement mais avec justesse, toutes les étapes par lesquelles ils passent sont nécessaires au récit. On passe par toutes sortes d’émotions, la tristesse, parfois l’angoisse, mais aussi la joie (oui, oui…). En effet, tous les moments partagés entre Jamie et Alex, sont des moments de bonheur, même s’ils sont assez éphémères puisque vécus cachés aux yeux de tous. En lisant ces passages on n’a qu’une envie c’est qu’ils soient heureux ensemble jusqu’à la fin de leur vie.

J’ai également apprécié la multitude de personnages secondaires, la bande d’amis d’Alex, vraiment très présente au cours de l’histoire. Même si parfois il m’a agacé, j’ai aimé Hugo, sa façon maladroite de vouloir défendre Alex de Jamie, les disputes entre eux deux assez risibles, puisque leur but à tous les deux est de protéger Alex.

Et puis, il à cette fin (Mon Dieeeeeu !), en toute honnêteté je pensais que ça arriverait un peu plus tôt dans le livre, parce que clairement c’est quelque chose qui devait arriver, pour moi c’était obligatoire, mais pas comme ça ! pas à la fin ! Du coup, on ne peut qu’avoir envie de lire le tome 2, parce que la fin est juste insoutenable, j’en suis restée bouche bée, j’étais là à me demander ce que j’allais faire de ma vie après avoir lu ça ! xD

Le seul bémol pour moi, juste histoire de chipoter, c’est les petits noms qu’utilisent Alex et Jamie pour s’adresser l’un à l’autre dans l’intimité. Un peu trop de « mon bébé » et de « mon ange » à mon gout (mais ça c’est parce que je suis sans cœur…).

En conclusion, un young adult vraiment poignant, fort en émotion, parfois même bouleversant, ça nous prend au tripes, et ça ne nous lache pas jusqu’au bout. Des personnages qui ont subi des injustices, de la violence, qui sont par conséquent hyper attachants. Une histoire d’amour qui se construit malgré les obstacles, etc… Un livre que je recommande avec plaisir !

(Quelques scènes de sexe sont vraiment explicites, donc un livre à ne pas mettre entre les mains des plus jeunes, à mon avis)

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ? N’hésitez pas à réagir en commentaire ~

A bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s