livre

Notre Année Trouble de Sarina Bowen

51yrpafjlhl

Date de sortie : 4 octobre 2016

Format : Broché

Éditeur : Rennie Road Books

Genre : New Adult / Romance Contemporaine

Nombre de pages : 288 p

Prix : 12,66€ (en broché)  3,99€ (en ebook)


Résumé :

Le sport qu’elle aime est devenu inaccessible. Le garçon qu’elle aime n’est pas libre. Que lui reste-t-il ? Elle s’attendait à intégrer l’université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours.

Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris. Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin …


Mon Avis :

Je vais commencer par le moins important, la couverture. J’ai adoré le touché satiné, vraiment très doux, super agréable, et aussi l’odeur du papier, des fois l’odeur des pages n’est pas agréable mais là c’est tout le contraire.

Ensuite, passons aux choses sérieuses, le contenu du livre. J’ai vraiment apprécié cette histoire sur le thème du handicap. Au début j’ai eu du mal à accroché et puis il y a eu un déclic et à partir de là je n’ai plus lâché ce livre.

D’un côté on a Corey, une jeune fille qui après « un accident » se retrouve en fauteuil roulant, on la découvre lors de son premier jour à l’université. C’est un personnage attachant, à la fois combattante, et pleine de courage, mais aussi meurtrie, et qui manque de confiance en elle après ce qui lui est arrivé. Puis on a Hartley, lui est blessé deux fois à la même jambe. C’est un personnage solaire, sociable, amusant et physiquement très beau, bref il a tout pour plaire !

Corey et Hartley se rencontrent « grâce » à leur handicap, obligés d’habiter dans une certaine partie du campus, réservée aux personnes à mobilité réduite. Pour Corey c’est le coup de foudre immédiat, mais Hartley est pris et n’a d’yeux que pour sa petite amie, la belle et riche Stacia (Est-ce qu’on en parle de cette fille ? Arggg ! Le genre de personnage nécessaire au récit, mais qu’on déteste au plus haut point, soyons honnête). Une complicité s’installe entre Corey et Hartley quasi instantanément, notamment grâce à leur passion commune : le hockey, et leur partie de jeux vidéo.

Leur histoire évolue doucement au fil de l’histoire, et met du temps à s’installer, parce que Corey respecte la situation de Hartley et cache ses sentiments, mais aussi (et surtout) parce que Hartley en met du temps pour prendre conscience de ce qu’il ressent (j’ai d’ailleurs eu envie de le secouer plus d’une fois).

La romance n’est pas uniquement au centre de ce livre, le handicap prend une grande place également. On suit surtout deux personnages abimés par la vie (chacun à leur façon), et on va les voir se reconstruire (chacun à leur rythme) et ça j’ai beaucoup aimé.

Je trouve que l’auteure a su traiter le sujet du handicap sans tomber dans le pathos, tout en justesse. Avec pour message de ne jamais abandonner peu importe les obstacles. C’est un récit plein de bienveillance et de respect. Une lecture pleine d’émotion et touchante, que je recommande vivement.

N’hésitez pas à réagir en commentaire ~

A bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s